Les Vœux des frères

Pauvreté

Chaque moine peut faire librement usage de ce qui est nécessaire à son bien-être et pour accomplir ses tâches comme il se doit, mais ne doit rien considérer de tout cela comme une propriété personnelle : toutes les possessions sont communes et partagées. Le moine vise la tempérance et la simplicité, et renonce au superflu.

Obéissance

Les moines sont par principe ouverts au dialogue avec leurs frères moines et l'Abbé. Lorsqu'un moine n'est pas d'accord avec l'Abbé, il s'incline de bonne grâce devant ce que celui-ci décide au final. L'effort que cela lui demande, il le considère comme sa contribution à la bonne entente et à la paix dans la communauté, « afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié » (Règle de Saint Benoît).

Vie monastique

En fait, cela signifie que les moines doivent se comporter comme... des moines. La chasteté est plus que le respect de l'abstinence sexuelle. Le désir et l'égoïsme doivent être refrénés et transformés en attention amicale et en modestie. Les moines contribuent ainsi à créer une atmosphère d’empathie, de dévotion et de respect mutuel dans la communauté.

Stabilité

Le moine s'engage vis-à-vis de la communauté dans laquelle il entre et lui reste fidèle. Seules des raisons impérieuses peuvent amener un frère à changer de communauté. Si ce cas se présente, il y a une nouvelle période d'essai, et le frère doit renouveler son vœu de stabilité.

site by Intracto