La vie au sein de la communauté

Le ‘Repas du Seigneur’, c’est aussi au réfectoire.
 

Bien que les temps aient changé, la vie monastique est pour sa part restée relativement inchangée. Vivre en communauté reste tout à la fois une grâce, un bienfait et une tâche : au sein de la communauté, le moine trouve la situation concrète dans laquelle il peut rencontrer Dieu dans chaque frère, dans chaque événement.

Vivre en communauté est toujours lié à une vie de prière. C'est la raison pour laquelle le lieu de prière du monastère se trouve à l'endroit principal où les frères concrétisent cette communauté. Et le moment par excellence où les frères forment une communauté est l'Eucharistie : le ‘Repas du Seigneur’.

Dans le réfectoire aussi, les moines célèbrent le ‘Repas du Seigneur’. Pendant les repas, les frères forment une grande famille. Leurs repas sont simples mais nourrissants et suffisamment copieux, dans le respect de la parole de Saint Bernard : « Garde ton corps en bonne santé afin de pouvoir servir ton Seigneur ! 

Les moines sont étroitement liés avec tout ce qui vit.

Pendant les repas, un moine lit des passages d'un livre à haute voix, car c'est aussi un moment où l'esprit est nourri. Il s'agit généralement de livres religieux, mais ces lectures peuvent également porter sur des sujets de société et culturels.

Les frères ont beau vivre à l'écart du monde, cela ne veut pas dire pour autant qu'ils se désintéressent des hommes et de leurs besoins. Tout en priant, ils vivent également ce qui se passe dans le monde.

Les moines sont étroitement liés avec tout ce qui vit. Selon Saint Bernard, ils doivent considérer tous les objets comme si ceux-ci doivent servir au culte, comme des traces de Dieu.

La Parole de Dieu ne se fait entendre que dans le silence.

Vivre dans le silence n'est pas chose facile, et requiert du courage. La Parole de Dieu ne se fait entendre que dans le silence. Qui vit de cette manière se retrouve en permanence face à lui-même. Dieu lui-même le confronte à sa propre réalité.

Le silence permet aussi aux moines de méditer, à tout moment et en tout endroit. Le calme qu'apporte l'ordonnancement de la journée y contribue. Ce calme et cette régularité favorisent en outre l'indispensable paix dans la communauté.

Le chemin du silence n'est pas un chemin facile. Le Père Abbé aide les moines à le parcourir. Bien qu'il soit un frère parmi les frères, l'Abbé est le représentant du Christ au sein de la communauté.

site by Intracto